En mai 2016, centaine d’experts en génétique et en bioingénierie se sont réunis discrètement à la Harvard Medical School. Un mois plus tard, ils annonçaient publiquement (dans la prestigieuse revue Science) leur projet de créer un génome humain synthétique. Treize années d’études et 2.7 milliards de dollars d’investissement ont permis de décoder le génome humain, c’est le Human Genome Projet. Ce nouveau projet, le GN-Write, a pour objectif avoué d’apporter une meilleure compréhension fondamentale de la façon dont ces pièces fonctionnent ensemble. Pourrait s’ensuivre une incorporation d’ADN synthétisé dans des cellules de mammifères (et même humaines), avec toutes les questions d’ordre éthique et théologiques qui en résulteraient. Date d’aboutissement prévue : 2026

Des chercheurs veulent créer un génome synthétique (juin 2016)