Dans tous les secteurs de nos vies, nous laissons des données qui permettent à de grands acteurs de l’internet (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft…) d’établir nos profils de consommateurs, d’électeurs ou encore d’assurés. Face à cela, les États apparaissent souvent bien en retard et désarmés. L’affaire Cambridge Analytica l’a démontré à souhait. Alors, est-on en train de progressivement glisser vers une algorithmocratie ? Arnaud Ruyssen a posé la question à Antoinette Rouvroy, chercheuse au FNRS et à l’Université de Namur, c’est LA spécialiste de la « gouvernementalité algorithmique », un concept qu’elle prend le temps de nous détailler dans ces 40 minutes de documentaire radio.

Réécoutez le podcast de l’émission