Progrès choisi ou subi ? Pour tous ou pour une élite ? Nous interrogerons, avec un représentant de chacun des grands partis de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Ecolo, CDH, PS, MR, Défi et PTB) la prospective politique en matière de robotique, d’intelligence artificielle, mais aussi d’homme « augmenté » ou hybridé : encadrement ou non des géants du numérique, place de l’Europe face aux USA et à la Chine, conséquences écologiques, démographiques et géopolitiques, smart cities, gouvernance algorithmique, menaces sur l’emploi et sur la démocratie …

Soirée politique

Peut-on remettre en cause le rôle des GAFA, celui du marché, les inégalités, le syndrome TINA, sans être taxé de bio-conservatisme ? Quelle est (encore) le rôle du politique dans ce qui se trame aux tréfonds des laboratoires et des industries ? Qui régule ? Qui passe commande ? Qui fixe l’ordre du jour ? Comment redonner une place au débat public : quel régulateur, dans quel lieu, accessible à qui ?

Mardi 27 novembre 2018 à 19h

Le débat sera modéré par Sabine Ringelheim, journaliste à BX1

P.a.f. : 4 euros – 2,5 euros (tarif réduit) – 1,25 euros (article 27)