Les mythes autour de l’intelligence artificielle et la robotique sont-ils un moteur inspirant ou un fantasme à déconstruire avant d’entamer une formation ? Qu’ont des enseignants nés avant le tout numérique à transmettre aux digital natives ? Fabrique-t-on des petits soldats du capitalisme ou des esprits critiques à même d’inventer un monde nouveau ? Les domaines liés à l’IA et la robotique constituent-ils l’ultime possibilité d’ascenseur social ? Les nouveaux métiers détruiront-ils plus d’emploi qu’ils en créeront ? Faudrait-il inclure des cours d’éthique, de philo et d’histoire dans la formation ?

Soirée formation et enseignement

Mercredi 5 décembre 2018 à 19h

Valérie Cordy : directrice de la Fabrique de théâtre à Frameries, professeure à La Cambre chargée de coordonner un nouveau master en Arts numériques

Philippe Dumortier : professeur de robotique industrielle à la Haute École Condorcet de Tournai

Mathis André : CEO et autodidacte

Olivier Markowitch : professeur en sécurité informatique à l’Université Libre de Bruxelles

Modération de la soirée : Claire Frédéric, coordinatrice de la revue trimestrielle « Secouez-vous les idées » et formatrice d’adultes en éducation permanente au CESEP.

P.a.f. : 4 euros – 2,5 euros (tarif réduit) – 1,25 euros (article 27)